Programme de bourses

La Chirurgie orthopédique de l’Université d’Ottawa propose les programmes de surspécialisation les plus exhaustifs au Canada dans toutes les surspécialités. Grâce à de l’équipement de pointe et à une solide unité de recherche clinique, les moniteurs vivent une expérience de calibre mondial en matière de soins cliniques, ce qui leur permet d’optimiser leurs compétences à la fois en chirurgie et en recherche. Nous attirons des moniteurs cliniques du monde entier et nos anciens diplômés représentent d’excellentes possibilités de réseautage.

MESSAGE DE BIENVENUE

La Division d’orthopédie de l’Université d’Ottawa est un chef de file en enseignement, du premier cycle au clinicien pratiquant. La Division accueille des étudiants de premier cycle de la région et de l’extérieur qui cherchent à approfondir leurs connaissances en orthopédie et à tirer parti des possibilités de formation à Ottawa. Notre programme propose d’excellentes formations et un excellent taux de placement. Nous offrons aussi des formations postdoctorales dans toutes les surspécialités, avec la possibilité de les associer à une maîtrise en sciences ou en formation médicale. Outre l’enseignement hebdomadaire aux résidents, nous proposons des séances scientifiques surspécialisées au personnel et aux apprenants. L’objectif est d’améliorer la norme de soins et de poursuivre l’amélioration continue de la qualité. Les séances hebdomadaires sur le traitement des fractures et les séances scientifiques mensuelles sont jumelées à des examens en ligne reconnus par le Collège royal. Notre programme de formation comprend aussi des clubs de lecture mensuels sur les surspécialités où l’on encourage les discussions entre le personnel et les stagiaires. Par ailleurs, nous accueillons chaque mois pendant l’année universitaire, à titre de professeur invité, des chefs de file nationaux et internationaux dans leur surspécialité. Ils participent aux séances, aux formations en habiletés motrices ou au club de lecture. Notre Division gère également divers programmes de perfectionnement professionnel au sein du laboratoire des compétences afin de transmettre l’expertise à l’échelle locale et internationale. Notre objectif est d’améliorer l’expérience des patients en matière de soins orthopédiques. Enfin, notre programme d’enseignement met l’accent sur les soins aux patients, que nous cherchons continuellement à améliorer grâce à une solide formation.

Dr. Wade Gofton
Directeur des fellowships

Nos programmes d’études médicales postdoctorales

Cliquer sur un programme pour en examiner les détails.

Reconstruction articulaire adulte et infection périprothétique des articulations

Durée : 1 année
Type de programme : Spécialité médicale
Superviseur : Dr. George Grammatopoulos
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Beaulé, Feibel, Garceau, Gofton, Grammatopoulos et Kim
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; Hôpital Général de Hawkesbury et district; Hôpital du district de Kemptville

Vue d’ensemble :

Le programme de surspécialisation en reconstruction articulaire chez l’adulte est un programme de 12 mois qui est axé sur l’arthroplastie initiale de la hanche et du genou et la reprise de ces types d’arthroplasties. En plus de procurer de l’expérience sur l’arthroplastie en général et la reprise d’arthroplasties, le programme de surspécialisation est adapté aux intérêts du moniteur à l’égard de deux volets : 1) préservation de la hanche ou 2) prise en charge d’infections de prothèse articulaire. Le moniteur aura l’occasion de travailler avec tous les chirurgiens superviseurs et il pourra adapter son expérience en fonction de ses objectifs et de ses intérêts. Il sera appelé à s’investir considérablement dans les activités cliniques et chirurgicales pour se préparer à un exercice autonome. Il recevra progressivement des responsabilités à mesure qu’il progresse dans son apprentissage.

Objectifs :

  • Établir une approche des problèmes des patients et acquérir des compétences en prise de décisions pendant la prise en charge des problèmes.
  • Acquérir les compétences chirurgicales requises afin de réaliser des arthroplasties initiales et des reprises d’arthroplasties de façon autonome.
  • Établir une approche systématique de la prise en charge d’infections de prothèses articulaires au sein d’une équipe multidisciplinaire.
  • Établir une approche systématique de l’ostéotomie et de l’arthroscopie de la hanche.
  • Acquérir de l’expérience en collecte, en analyse, en interprétation et en publication de données scientifiques.
  • Arthroplastie de la hanche :
    • Arthroplastie totale de la hanche
      • Cimentée et non cimentée
      • Approche antérieure directe, approche postérieure et approche latérale directe
    • Reprise d’une arthroplastie de la hanche
    • Prise en charge et soins chirurgicaux d’infections de prothèses de hanche
    • Ostéotomie périarticulaire
    • Arthroscopie de la hanche
  • Arthroplastie du genou :
    • Arthroplastie totale du genou
      • Cimentée et non cimentée
    • Reprise d’une arthroplastie totale du genou
    • Prise en charge et soins chirurgicaux d’infections de prothèses de genou
    • Arthroplastie unicompartimentale du genou
    • Technologie d’appoint assistée par ordinateur

Formation en vue d’une carrière universitaire ou en recherche :

La participation à des activités de recherche et d’enseignement pendant la surspécialisation est obligatoire. Outre les activités cliniques, le moniteur consacre du temps à des activités de recherche sur les infections de prothèses articulaires et l’arthroplastie en général. Un soutien à la recherche est disponible, y compris des coordonnateurs de recherche et un statisticien. Le moniteur aura également la possibilité de collaborer avec d’autres apprenants, des chirurgiens et d’autres centres dans le cadre de ses travaux de recherche. Il devra réaliser au moins deux projets de recherche et publier les résultats dans une revue à comité de lecture.

Chirurgie de préservation de la hanche

Durée : de 6 à 12 mois
Nombre de places : 1
Type de programme : Spécialité clinique
Superviseurs : Dr. Paul E. Beaulé
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Paul Beaulé, Sasha Carsen, George Grammatopoulos, Bogdan Matache, Kevin Smit et Geoffrey Wilkin.
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; le CHEO et Hôpital Général de Hawkesbury et district

Vue d’ensemble :

Le programme d’ostéotomie et d’arthroscopie de la hanche est un programme de 6 à 12 mois qui est axé sur la chirurgie de préservation de la hanche. Il couvre tant les techniques arthroscopiques que les techniques ouvertes. La surspécialisation amène le moniteur à s’investir considérablement dans les activités cliniques et chirurgicales pour se préparer à un exercice autonome de l’orthopédie dans la surspécialité de la préservation de la hanche. Il recevra progressivement des responsabilités à mesure qu’il progresse dans son apprentissage.

Le programme met l’accent sur l’évaluation et le traitement de troubles préarthritiques de la hanche, y compris la dysplasie, la déchirure labrale, le conflit fémoro-acétabulaire, les séquelles de troubles de la hanche pendant l’enfance et l’échec de chirurgies de préservation. Au sein de l’équipe, le moniteur participera également à des examens mensuels de cas cliniques de préservation de hanche et à des projets de recherche visant à optimiser les soins aux patients.

Durée du programme :

Il n’y a pas de date fixe pour le début de ce programme de surspécialisation de 6 à 12 mois. Pendant son déroulement, le moniteur s’investira dans tous les volets du programme et aura l’occasion de collaborer avec de multiples professionnels dans l’unité de préservation de la hanche.

Objectifs :

  • Établir une approche des troubles préarthritiques de la hanche chez des patients adolescents ou adultes et acquérir des compétences en prise de décisions pendant le diagnostic et la prise en charge.
  • Acquérir les compétences chirurgicales requises afin de réaliser des arthroscopies de la hanche visant à prendre en charge des déchirures labrales, c.-à-d. réparation, débridement, reconstruction et conflit fémoro-acétabulaire de type came.
  • Établir une approche systématique de la prise en charge de troubles préarthritiques de la hanche à l’aide de techniques d’imagerie de pointe comme la TDM 3D à faible dose, l’IRM 3T et la cartographie du cartilage par IRM (p. ex. T1Rho).
  • Acquérir de l’expérience en collecte, en analyse, en interprétation et en publication de données scientifiques.

Formation médicale et chirurgicale :

Le moniteur évoluera dans un centre de référence hautement spécialisé et offrira des soins au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, à L’Hôpital d’Ottawa et à l’Hôpital général de Hawkesbury. Il prendra en charge à la fois la pathologie labrale et les déformations osseuses du fémur et de l’acétabulum. Le moniteur sera également appelé à offrir des soins en traumatologie orthopédique de niveau 2. Il acquerra une expérience chirurgicale supplémentaire grâce à du temps opératoire dédié aux arthroplasties initiales de la hanche, aux reprises de telles arthroplasties et aux chirurgies de reconstruction post-traumatiques. À la fin de la surspécialisation, le moniteur doit démontrer les compétences requises pour la réalisation de façon autonome des techniques chirurgicales arthroscopiques et ouvertes.

Le moniteur travaillera avec deux précepteurs principaux, mais collaborera également à des cas et à des activités cliniques avec d’autres chirurgiens spécialisés en préservation de la hanche. Le programme accorde une grande importance à l’optimisation de l’expérience en matière de chirurgies. Le moniteur peut s’attendre à une exposition importante à un large éventail d’interventions.

  • Arthroscopie de la hanche :
    • Récentes techniques de prise en charge de déchirures labrales, y compris la réparation et la reconstruction
    • Résection (type came) à l’aide de la fluoroscopie
    • Débridement en cas d’ossification circonférentielle
  • Ostéotomie périacétabulaire :
    • Correction de déformations multiplanaires basée sur la classification d’Ottawa pour la dysplasie de la hanche, y compris anomalie de la paroi antérieure et rétroversion
    • Récentes techniques, y compris les incisions à la ligne du maillot moins invasives et sans hospitalisation
  • Luxation chirurgicale :
    • Correction de déformations complexes multiples
    • Techniques de greffe de tête fémorale comme la mosaïcplastie et l’allogreffe
    • Allongement du fémur en une étape et ostéotomie en marche d’escalier
  • Ostéotomie fémorale :
    • Ostéotomie de dérotation en cas d’antétorsion ou de rétrotorsion excessive
    • Ostéotomie de l’axe en varus ou valgus en raison d’une déformation en coxa valga et de lésions ostéonécrotiques

Responsabilités de l’apprenant :

  • Responsabilités médicales :
    • Participer aux cliniques de consultation en orthopédie.
    • Participer aux cliniques d’évaluation de fractures.
    • Participer à l’enseignement clinique aux résidents et aux étudiants en médecine.
    • Participer aux séances scientifiques sur la reconstruction chez l’adulte.
    • Être de garde pour fournir des services chirurgicaux généraux en cas de traumatisme pendant les périodes spécifiées au besoin.
    • Réaliser un ou deux projets de recherche.
  • Responsabilités chirurgicales :
    • Prendre part aux chirurgies de préservation de hanches aux divers emplacements. À cette fin, se coordonner avec les cinq membres du personnel mobilisés dans la préservation de hanches.
    • Participer à d’autres volets de la reconstruction de hanches comme les arthroplasties initiales et les reprises d’arthroplasties de la hanche.
    • Prendre part à la planification préopératoire des cas et saisir des données de nature chirurgicale dans notre plateforme Web ConEHR.
    • Participer aux cas en traumatologie orthopédique (salle de traumatologie et périodes de garde).
Chirurgie du genou

Durée : 1 année
Nombre de places : 2
Type de programme : Spécialité clinique
Superviseurs : Drs. Geoffrey Dervin and Michael Pickell
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Geoffrey Dervin and Michael Pickell
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; Hôpital du district de Kemptville

Le moniteur traitera la gamme des pathologies du genou de différentes façons : réparation et allogreffe du ménisque et du cartilage articulaire; reconstruction ligamentaire simple et multiple; ostéotomie pour contrer l’arthrite progressive; arthroplastie unicompartimentale et totale du genou et certaines reprises d’arthroplasties totales du genou.

Reconstruction du pied, de la cheville et des membres inférieurs

Durée : 1 année
Nombre de places : 2
Type de programme : Spécialité médicale
Superviseur : Dr. Brad Meulenkamp
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Brad Meulenkamp, Karl-Andre Lalonde et Mark Steeves
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; L’Hôpital Montfort; Hôpital Général de Hawkesbury et district

L’Université d’Ottawa offre un programme de surspécialisation combinée en chirurgie de reconstruction du pied et de la cheville et en chirurgie traumatologique des membres inférieurs. Il est exhaustif, fondé sur le préceptorat et supervisé par les Drs Karl-Andre Lalonde, Brad Meulenkamp et Mark Steeves, qui sont tous doublement surspécialisés en chirurgie du pied et de la cheville et en traumatologie orthopédique. Le programme se déroule au Campus Civic de L’Hôpital d’Ottawa et à l’Hôpital Montfort et procure une expérience enrichissante pour tous les volets de la reconstruction de l’avant-pied, du médio-pied, de l’arrière-pied et de la cheville, ainsi que pour le traitement de fractures complexes de membres inférieurs.

Chirurgie de la main et du poignet

Durée : L’Université d’Ottawa offre un programme exhaustif de surspécialisation d’un an en chirurgie de la main et du poignet dans les divisions d’orthopédie et de chirurgie plastique.
Superviseurs : Dr. Braden Gammon
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Sarah Shiga, Brent Trull, Braden Gammon et Manisha Mistry. Il existe une formule basée sur le préceptorat. Les moniteurs passeront trois mois avec chaque superviseur et seront de garde à tour de rôle (environ six fois par mois) pour offrir des services de chirurgie de la main avec deux superviseurs.
Nombre de places : Une à deux places sont offertes chaque année. Les stagiaires canadiens et les moniteurs autofinancés de programmes de chirurgie plastique ou orthopédique peuvent présenter une demande d’admission.
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; Hôpital Général de Hawkesbury et district

Expérience pratique : Entre les pratiques cliniques avec les superviseurs, les moniteurs sont exposés à toutes les facettes des soins non opératoires et de la chirurgie de la main, du poignet et des membres supérieurs. Les troubles courants sont d’origine congénitale, dégénérative, neurologique ou traumatique. Les moniteurs apprennent à interagir avec un thérapeute de la main et à appliquer des protocoles de réadaptation et des orthèses au besoin. Ils doivent déjà posséder une connaissance approfondie de l’examen physique de la main et du poignet et être à l’aise d’effectuer certaines interventions de façon autonome avec une anesthésie locale (décompression du doigt à ressaut et du canal carpien, réparation du tendon extenseur).

Pendant cette année, les moniteurs amélioreront leur capacité à réaliser des interventions plus avancées de façon autonome. Les interventions les plus courantes comprennent, sans s’y limiter, la prise en charge chirurgicale de la maladie de Dupuytren, du syndrome du canal carpien et des tendinopathies de la main et du poignet; l’arthroscopie du poignet pour le débridement et la réparation du complexe fibrocartilagineux triangulaire; la fixation d’une fracture du scaphoïde; la greffe osseuse non vascularisée et vascularisée en raison de la non-consolidation du scaphoïde; la prise en charge chirurgicale de la maladie de Kienböck; la correction du cal vicieux du radius distal et d’autres anomalies congénitales du radius distal (déformation de Madelung); la réparation et la reconstruction du tendon fléchisseur; la reconstruction du ligament et l’interposition du tendon pour l’arthrose carpométacarpienne; l’arthroplastie par hémi résection interposition et l’arthroplastie semi-contrainte pour l’arthrose de l’articulation radio-cubitale inférieure; la fusion partielle ou totale du poignet et l’arthroplastie totale du poignet pour l’arthrose radiocarpienne; l’arthroplastie pour la contracture en flexion de l’articulation interphalangienne proximale et la contracture en extension de l’articulation métacarpophalangienne et reconstruction de la main rhumatismale. Les moniteurs participeront également à d’autres interventions complexes de reconstruction, y compris la chirurgie de la main congénitale, la couverture par lambeau de rotation et lambeau libre en cas de perte de tissus mous sur un membre supérieur, les transferts de tendons, ainsi que la réparation, la reconstruction et le transfert de nerfs périphériques. La surspécialisation est basée dans un centre de traumatologie de niveau 1 et offre une grande exposition aux traumatismes de la main et du poignet.

Recherche : Les moniteurs auront du temps protégé pour réaliser de la recherche et devront produire un manuscrit publiable pendant cette période. Ils auront une multitude de possibilités de participer à des projets novateurs ou à des programmes de recherche en cours. Ils auront aussi accès à une base de données sur les résultats déclarés par les patients après une chirurgie de la main ou du poignet. Ils pourront en outre choisir de participer à un projet au sein d’un laboratoire de biomécanique.

Formation : Des membres du personnel de la Chirurgie plastique et de la Chirurgie orthopédique présentent une série de séminaires conjoints chaque semaine sur un large éventail de sujets relatifs à la main et au poignet selon un calendrier rotatif de deux ans. Les autres possibilités de formation offertes incluent le club de lecture biannuel sur la main et le poignet, ainsi que la formation en laboratoire de chirurgie microvasculaire et en laboratoire d’habiletés motrices dans le Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa. Nous encourageons également les moniteurs à participer à diverses séances présentées par les acteurs du domaine tout au long de l’année. Nous remettons aussi des fonds pour financer la participation à une conférence sur la chirurgie de la main et du poignet (généralement de l’AAHS ou de l’ASSH). Les moniteurs doivent jouer un rôle progressif dans la formation des résidents et acquérir la capacité de superviser de façon autonome des résidents et des étudiants pendant certaines interventions.

Évaluation : Rétroaction fondée sur des cas, rétroaction à mi stage, évaluation à la fin du stage, évaluation à la fin de l’année

Objectifs :

Évaluer et élaborer des plans de traitement pour des patients atteints de troubles de la main et du poignet qui sont dirigés vers la clinique externe. Ces troubles peuvent être d’étiologie congénitale, dégénérative, post-traumatique ou neurologique.

Comprendre les principes de prise en charge d’une thérapie de la main en cas de troubles chirurgicaux courants et complexes (par exemple l’attelle de Kleinert inversée pour la reconstruction du tendon extenseur).

Aider à réaliser et réaliser sous supervision indirecte des interventions chirurgicales simples de la main et du poignet (par exemple décompression du doigt à ressaut et du canal carpien) et comprendre l’anatomie pertinente à ces interventions.

Aider à réaliser et réaliser sous supervision directe des interventions chirurgicales complexes de la main et du poignet (par exemple correction du cal vicieux du radius distal) et comprendre l’anatomie pertinente à ces interventions.

Être de garde à tour de rôle pour offrir des services de chirurgie de la main avec des membres du personnel.

Établir des stratégies de prise en charge de traumatismes complexes de la main, y compris des techniques de limitation des lésions aiguës et des options de reconstruction tardive.

Approfondir les volets théoriques et techniques de la prise en charge de complications post-traumatiques (par exemple infection, syndrome douloureux régional complexe, lésion de l’enveloppe des tissus mous).

Effectuer de la recherche clinique et biomécanique fondamentale sur les problèmes de la main et du poignet. Ces travaux pourront faire l’objet de présentations et de publications.

Suivre et diriger des séances scientifiques sur la main et le poignet destinées à des résidents et à des membres du personnel.

Lectures : Disponibles sur demande

Oncologie musculosquelettique

Durée : 1 année
Nombre de places : 2
Type de programme : Spécialité clinique
Superviseurs : Dr. Joel Werier
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Joel Werier and Hesham Abdelbary
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; Hôpital Général de Hawkesbury et district

Orthopédie pédiatrique

Durée : 1 année (du 1er août au 31 juillet)
Type de programme : Spécialité médicale
Directeur : Dr. James Jarvis
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs Carsen, Jarvis, Kerrigan, Seth, Smit, Tice, Willis
Hôpitaux affiliés : CHEO

OBJECTIFS :

L’objectif pédagogique global du programme est de permettre au moniteur d’acquérir des compétences jusqu’à ce qu’il parvienne à maîtriser les techniques cliniques et chirurgicales nécessaires à la prise en charge des problèmes d’orthopédie, de traumatologie et de déformation de la colonne vertébrale chez l’enfant. Pour ce faire, le moniteur est exposé à tous les aspects de l’orthopédie pédiatrique et des déformations de la colonne vertébrale. Il devra être efficace dans les trois principaux domaines que sont l’évaluation du patient et l’établissement du diagnostic; la prise en charge et la chirurgie proprement dite. Il devra également maintenir le niveau de connaissances nécessaire pour pouvoir contribuer à l’enseignement clinique et aux activités de recherche dans le domaine de l’orthopédie pédiatrique. Il doit acquérir des compétences poussées en chirurgie dans tous les aspects de l’orthopédie pédiatrique de reconstruction, des traumatismes et des infections.

SOINS AUX PATIENTS :

Le moniteur acquerra la capacité d’évaluer, de diagnostiquer et de prendre en charge judicieusement tout l’éventail des problèmes orthopédiques pédiatriques, ainsi que les compétences en chirurgie dans tous les volets des troubles orthopédiques pédiatriques aigus.

CONNAISSANCES MÉDICALES :

Le moniteur devra démontrer une connaissance approfondie des troubles orthopédiques pédiatriques et des modalités de traitement les plus récentes de ces troubles afin de pouvoir traiter efficacement les patients, enseigner à d’autres personnes et mener une recherche significative.

APPRENTISSAGE FONDÉ SUR LA PRATIQUE ET AMÉLIORATION :

Les moniteurs doivent être capables de chercher et d’évaluer des pratiques de soins aux patients, ainsi que d’évaluer et d’assimiler des données scientifiques et d’améliorer les pratiques de soins aux patients dans le domaine de l’orthopédie pédiatrique.

APTITUDES POUR LES RELATIONS INTERPERSONNELLES ET LA COMMUNICATION :

Les moniteurs doivent démontrer leur capacité à interagir et à communiquer efficacement avec les patients et leur famille, ainsi qu’avec les associés et le personnel de soutien du secteur des soins de santé pour qu’il y ait un échange efficace et précis de renseignements avec les patients, leur famille et les associés.

PROFESSIONNALISME :

Les moniteurs doivent s’engager à assumer leurs responsabilités professionnelles, à respecter des principes d’éthique et à tenir compte des besoins d’une population de patients diversifiée.

PRATIQUE FONDÉE SUR LE SYSTÈME :

Les moniteurs doivent démontrer une connaissance du contexte et du système de soins de santé et la capacité de s’y adapter, ainsi que la capacité à faire appel efficacement aux ressources appropriées du système pour fournir des soins d’une valeur optimale.

Programme d’études pour atteindre ces buts et objectifs :

Le programme comprend un ensemble complet de ressources, dont les suivantes :

  • Conférence hebdomadaire sur les indications préopératoires
  • Conférence hebdomadaire sur le suivi postopératoire
  • Calendrier des conférences didactiques hebdomadaires
  • Calendrier des activités de formation de la Division de chirurgie orthopédique
  • Calendrier des examens oraux pratiques
  • Calendrier des séances scientifiques de la Division de chirurgie orthopédique
  • Calendrier des séances scientifiques en chirurgie pédiatrique
Colonne vertébrale

Durée : 1 ou 2 années
Nombre de places : 4
Type de programme : Spécialité médicale combinée en orthopédie et en neurochirurgie
Superviseur : Dr Stephen Kingwell
Chirurgiens traitants/affiliés : Chirurgie orthopédique − Drs Stephen Kingwell, Eugene Wai, Philippe Phan, Alexandra Stratton; Neurochirurgie − Drs Eve Tsai, Adam Sachs, Safraz Mohammed
Hôpital affilié : L’Hôpital d’Ottawa

Vue d’ensemble :

La surspécialisation combinée en orthopédie et neurochirurgie de la colonne vertébrale chez l’adulte est un programme d’un ou deux ans en chirurgie complexe de la colonne vertébrale. Les moniteurs partageront leur temps clinique entre les deux divisions, mais les tournées d’enseignement, les tours de garde en chirurgie de la colonne vertébrale et les réunions de recherche sont totalement intégrés. C’est une surspécialisation complète en chirurgie de la colonne vertébrale qui permet de se familiariser avec les troubles dégénératifs, traumatiques, néoplasiques et infectieux qui peuvent toucher la colonne vertébrale et l’axe neural de l’occiput au sacrum. L’objectif principal de la surspécialisation est d’offrir aux moniteurs une exposition aux activités cliniques et de recherche qui leur permettra de faire la transition vers n’importe quelle pratique autonome dans le domaine de la colonne vertébrale.

Objectifs :

  • Établir une approche des troubles d’origine dégénérative, traumatique, néoplasique et infectieuse qui peuvent toucher la colonne vertébrale de l’occiput au sacrum en accordant une importante particulière à la prise de décisions pendant le diagnostic et la prise en charge.
  • Acquérir des compétences chirurgicales pour prendre en charge ces troubles, y compris par des techniques de chirurgie ouverte, la mini-chirurgie et des systèmes chirurgicaux de navigation, qui peuvent servir de fondement à un exercice autonome et à un perfectionnement ultérieur.
  • Acquérir de l’expérience en collecte, en analyse, en interprétation et en publication de données scientifiques.

Expérience chirurgicale :

  • Colonne cervicale
    • Antérieure y compris discectomie cervicale antérieure avec fusion, arthroplastie discale, corpectomie, fixation de l’odontoïde
    • Postérieure y compris laminectomie avec fusion instrumentée, laminoplastie, laminectomie et foraminotomie, fixation/fusion de C1-2 et de l’occiput
  • Colonne vertébrale thoraco-lombaire
    • Antérieure y compris fusion intersomatique lombaire par voie antérieure et fusion intersomatique latérale oblique
    • Postérieure y compris laminectomie et fusion instrumentée, micro et mini discectomie et décompression, fusion intersomatique lombaire transforaminale
    • Postérolatérale y compris vertébrectomie, discectomie thoracique
  • Difformité
  • Scoliose (chez l’adulte, idiopathique chez l’adolescent et dégénérative)
    • Ostéotomies y compris ostéotomie de soustraction pédiculaire, Smith-Peterson, résection de la colonne vertébrale
    • Chirurgie ouverte et mini-chirurgie (fusion intersomatique latérale oblique et fixation postérieure percutanée)
    • Fixation pelvienne
  • Microcalcification
    • Tumeurs primitives et métastatiques
    • Approches combinées à l’oncologie orthopédique, à la chirurgie thoracique et à la chirurgie générale
  • Traumatisme
    • Centre de traumatologie de niveau 1 et centre de référence en matière de soins spécialisés
    • Approches percutanées et ouvertes

Formation en vue d’une carrière universitaire ou en recherche :

Pendant ses études médicales postdoctorales (fellowship), le moniteur clinique doit participer à des activités de recherche et d’enseignement. Outre les tâches cliniques, il consacrera du temps à la recherche sur la colonne vertébrale. Un soutien dédié à la recherche sera offert, notamment par des coordinateurs de recherche et des statisticiens. Le moniteur clinique aura également la possibilité de collaborer avec d’autres apprenants, des chirurgiens et les membres d’autres établissements dans le cadre de ses travaux de recherche. Il devra présenter et publier au moins un projet dans une revue à comité de lecture.

Traumatologie

Durée : 1 année
Nombre de places : 2
Type de programme : Spécialisation médicale
Superviseurs : Dr. Allan Liew
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Allan Liew, Steven Papp, Geoffrey Wilkin
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; Hôpital Général de Hawkesbury et district; Hôpital du district de Kemptville

Vue d’ensemble :

La surspécialisation en traumatologie orthopédique est un programme d’un an sur la prise en charge complète de traumatismes musculosquelettiques et des tissus mous tant aigus que retardés. La surspécialisation amène le moniteur à s’investir grandement dans les activités cliniques et chirurgicales pour le préparer à un exercice autonome en orthopédie, plus particulièrement dans la surspécialité de la traumatologie orthopédique. Il recevra progressivement des responsabilités à mesure qu’il progresse dans son apprentissage.

Le programme met l’accent sur l’évaluation et le traitement de lésions de l’os long, du bassin, acétabulaires et périarticulaires complexes, ainsi que les traumatismes multiples. Au sein de l’équipe, le moniteur participera à des examens hebdomadaires de cas cliniques en traumatologie, à une évaluation mensuelle d’articles et à des projets de recherche sur l’optimisation des soins connexes.

Durée :

Cette surspécialisation d’un an permet au moniteur de s’investir dans tous les volets du programme et de collaborer avec de multiples professionnels dans l’unité de pratique clinique de la traumatologie orthopédique.

Objectifs :

  • Aider à réaliser et réaliser sous supervision des fixations simples et complexes de l’os long et des reconstructions à la suite de fractures du bassin, acétabulaires et périarticulaires.
  • Évaluer l’état et établir des plans de traitement de patients qui sont dirigés vers les cliniques externes d’orthopédie en raison de déformations et de complications secondaires.
  • Approfondir les volets théoriques et techniques du traitement de complications post-traumatiques, y compris la non consolidation et le cal vicieux infectés de fractures.
  • Effectuer de la recherche clinique fondamentale sur les traumatismes chez l’adulte et acquérir de l’expérience en collecte, en analyse et en interprétation de données scientifiques.
  • Présenter et soumettre pour publication des travaux de recherche clinique, le cas échéant.

Formation médicale et chirurgicale :

L’Hôpital d’Ottawa est le principal centre de traumatologie de premier niveau pour l’Est de l’Ontario, l’Ouest du Québec et le Nunavut. Le Service de traumatologie orthopédique de L’Hôpital d’Ottawa offre le traitement complet de tout le spectre des blessures musculosquelettiques aiguës et des complications post-traumatiques.

Il offre les soins selon une approche multidisciplinaire exhaustive pour veiller à ce que chaque patient reçoive le traitement dont il a besoin pour optimiser ses résultats et éviter les complications. Les patients qui ont des blessures multisystémiques sont admis à l’Unité de soins intensifs ou à l’Unité de traumatologie du Campus Civic, où les soins sont supervisés par le personnel de la Chirurgie générale et des orthopédistes chargés de traiter les blessures musculosquelettiques. Les patients ayant des blessures musculosquelettiques isolées sont triés, puis admis en chirurgie ou traités à l’une de nos cliniques externes de chirurgie.

Le moniteur offrira des services de traumatologie orthopédique au sein de l’équipe multidisciplinaire basée au Campus Civic et acquerra de l’expérience clinique aux deux campus dotés d’unités de soins et dans trois établissements offrant des consultations externes.

À la fin de la surspécialisation, le moniteur doit démontrer les capacités cognitives et chirurgicales requises pour exercer de façon autonome en traumatologie orthopédique.

Le moniteur collaborera avec trois principaux précepteurs, mais il participera aussi aux cas et aux cliniques avec d’autres chirurgiens spécialisés en traumatologie orthopédique. Le programme accorde une grande importance à l’optimisation de l’expérience en matière de chirurgies. Le moniteur peut s’attendre à une exposition importante à un large éventail d’interventions.

Formation en vue d’une carrière universitaire ou en recherche :

Pendant ses études médicales postdoctorales (fellowship), le moniteur clinique devra participer à des activités de recherche et d’enseignement. Outre les tâches cliniques, il consacrera du temps à la recherche sur la colonne vertébrale. Un soutien dédié à la recherche sera offert, notamment par des coordinateurs de recherche et des statisticiens. Le moniteur clinique aura également la possibilité de collaborer avec d’autres apprenants, des chirurgiens et les membres d’autres établissements dans le cadre de ses travaux de recherche. Il devra présenter et publier au moins un projet dans une revue à comité de lecture.

Responsabilités de l’apprenant :

  • Responsabilités médicales :
    • Participer aux consultations en orthopédie et aux cliniques sur les fractures.
    • Prendre part à l’enseignement clinique aux résidents et aux étudiants en médecine.
    • Participer aux séances scientifiques en traumatologie orthopédique.
    • Être de garde à tour de rôle pour offrir des services de chirurgie traumatologique avec des membres du personnel.
  • Responsabilités chirurgicales :
    • Participer aux chirurgies en traumatologie orthopédique à divers emplacements.
    • Participer à la planification des cas chirurgicaux et saisir des données sur les chirurgies dans notre plateforme Web ConEHR.
Membres supérieurs

Durée : 1 année
Nombre de places : 2
Type de programme : Spécialité médicale
Superviseurs : Dr. Peter Lapner
Chirurgiens traitants/affiliés : Drs. Peter Lapner and J Pollock
Hôpitaux affiliés : L’Hôpital d’Ottawa; Hôpital Général de Hawkesbury et district; Hôpital du district de Kemptville

Aperçu

La surspécialisation en chirurgie de l’épaule et du coude de l’Université d’Ottawa est un programme complet de formation surspécialisée dans divers domaines de la chirurgie de l’épaule et du coude. Le moniteur recevra une formation en arthroplastie et en arthroscopie de l’épaule et du coude. Il recevra également une formation en traumatisme complexe de l’épaule et du coude. La surspécialisation inclut un volet de recherche pour lui permettre de prendre part à des projets de recherche à titre de responsable ou de membre de l’équipe. La surspécialisation accorde de l’importance à l’amélioration continue de la qualité dans l’objectif de veiller à ce que le moniteur soit capable de fournir la plus grande qualité de soins aux patients.

Durée :

La surspécialisation a lieu du 1er août au 30 juillet. Il est possible d’envisager une surspécialisation de six mois si le moniteur souhaite réaliser une surspécialisation concomitante en chirurgie de la main et du poignet.

Objectifs :

  • Établir une approche des troubles qui peuvent toucher les tissus mous de l’épaule et du coude en mettant l’accent sur les approches ouvertes et arthroscopiques des soins chirurgicaux.
  • Acquérir les compétences chirurgicales requises en arthroscopies de l’épaule et du coude afin de prendre en charge des déchirures labrales, la pathologie de la coiffe des rotateurs et la pathologie de l’articulation acromio-claviculaire.
  • Acquérir de l’expérience en collecte, en analyse, en interprétation et en publication de données scientifiques

Formation médicale et chirurgicale :

Le moniteur évoluera dans un centre de référence hautement spécialisé et offrira des soins au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, à L’Hôpital d’Ottawa et à l’Hôpital général de Hawkesbury. Il prendra en charge à la fois la pathologie labrale et les déformations osseuses du fémur et de l’acétabulum. Le moniteur sera également appelé à offrir des soins en traumatologie orthopédique de niveau 2. Il acquerra une expérience chirurgicale supplémentaire grâce à du temps opératoire dédié aux arthroplasties initiales de la hanche, aux reprises de telles arthroplasties et aux chirurgies de reconstruction post-traumatiques. À la fin de la surspécialisation, le moniteur doit démontrer les compétences requises pour la réalisation de façon autonome des techniques chirurgicales arthroscopiques et ouvertes.

Le moniteur travaillera avec deux précepteurs principaux, mais collaborera également à des cas et à des activités cliniques avec d’autres chirurgiens spécialisés en préservation de la hanche. Le programme accorde une grande importance à l’optimisation de l’expérience en matière de chirurgies. Le moniteur peut s’attendre à une exposition importante à un large éventail d’interventions :

  • arthroscopie de l’épaule
  • arthroscopie du coude
  • arthroplastie initiale et reprise d’arthroplastie de l’épaule et du coude
  • prise en charge de traumatismes complexes de l’épaule et du coude (fixation interne par réduction chirurgicale, arthroplastie).

Formation en vue d’une carrière universitaire ou en recherche :

Pendant ses études médicales postdoctorales (fellowship), le moniteur clinique devra participer à des activités de recherche et d’enseignement. Outre les tâches cliniques, il consacrera du temps à la recherche sur la colonne vertébrale. Un soutien dédié à la recherche sera offert, notamment par des coordinateurs de recherche et des statisticiens. Le moniteur clinique aura également la possibilité de collaborer avec d’autres apprenants, des chirurgiens et les membres d’autres établissements dans le cadre de ses travaux de recherche. Il devra présenter et publier au moins un projet dans une revue à comité de lecture.

Responsabilités de l’apprenant :

  • Responsabilités médicales :
    • Participer aux cliniques de consultation en orthopédie.
    • Participer aux cliniques sur les fractures.
    • Prendre part à l’enseignement clinique aux résidents et aux étudiants en médecine.
    • Participer aux séances scientifiques sur les membres supérieurs.
    • Être de garde pour offrir des services de chirurgie générale traumatologique au besoin.
    • Réaliser un ou deux projets de recherche.
  • Responsabilités chirurgicales :
    • Participation in all shoulder and elbow surgeries at various sites.
    • Preoperative planning of surgical cases
    • Participation in orthopaedic trauma cases (trauma room, and on call)

Prérequis

  • Type de surspécialisation
  • Curriculum vitae
  • Lettre d’attestation de votre directeur de programme
  • Diplôme en médecine (si le diplôme n’est pas rédigé en anglais, il faut obtenir une traduction officielle)
  • Diplôme spécialisé (si le diplôme n’est pas rédigé en anglais, il faut obtenir une traduction officielle)
  • Preuve de citoyenneté
  • Preuve de maîtrise de l’anglais
  • Lettres de recommandation
  • Preuve de vérification du casier judiciaire (document original requis)
  • Vérification des antécédents en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables (document original requis)
  • Il vous faudra faire une demande de permis de travail (demandeurs étrangers seulement). www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/travailler-canada/permis/temporaire/types-permis-travail
  • Permis d’exercice de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario (CPSO). Vous pouvez obtenir la trousse de demande de permis du CPSO au www.cpso.on.ca. Pour communiquer avec eux, composez le 416-967-2617.
  • Assurance-responsabilité professionnelle. Veuillez communiquer avec l’Association canadienne de protection médicale (ACPM) au 613-725-2000 ou consultez son site Web au www.cmpa-acpm.ca/fr/home.
  • Exigences en matière d’immunisation : vous devrez satisfaire aux exigences de l’université en matière d’immunisation avant le début de votre surspécialisation. Écrivez à l’adresse [email protected].
  • Preuve de parrainage (demandeurs étrangers seulement)

Demande d’admission à un programme de surspécialisation

Pour présenter une demande d’admission à notre programme de surspécialisation, veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Vous devez fournir sur demande toutes les preuves que vous répondez aux exigences.

« * » indique les champs nécessaires

Vous ne pouvez postuler qu’à une seule sous-spécialité par année.

Activités à venir et séances scientifiques prévues

Joint Preservation Teaching Rounds – Complications of ACL Reconstruction and their Management

Thursday, June 20, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

W1158a, General Campus/Ortho Boardroom J-145, Civic Campus

Upper Extremity Teaching Rounds – ICL on Shoulder Arthroplasty Infections

Friday, June 21, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

W1158a, General Campus/Ortho Boardroom J-145, Civic Campus

MSK Oncology Teaching Rounds

Monday, June 24, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

Virtual rounds via Zoom platform

Resident Journal Club

Tuesday, June 25, 2024 (6:00 pm - 9:00 pm)

Trauma/CQI Teaching Rounds – Case discussions on complex Foot and Ankle fractures

Tuesday, June 25, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

CCW-W1158A, General Campus/Ortho Boardroom J-145, Civic Campus

Department of Surgery Grand Rounds – Plastic Surgery

Wednesday, June 26, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

Pediatric Orthopaedic Teaching Rounds – M & M Rounds

Wednesday, June 26, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

CHEO - Critical Care Conference Room 3528 (3rd Floor)

Arthroplasty Teaching Rounds – Management of Periprosthetic Fractures in THA

Thursday, June 27, 2024 (7:00 am - 8:00 am)

W1158a, General Campus/Ortho Boardroom J-145, Civic Campus

CONNECT

Notre vie n’est que mouvement!

Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus sur notre programme.

Demeurez en contact avec nous.

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur le monde de la chirurgie orthopédique !